10 changements dans l’immobilier en 2018

Publié le 19 décembre 2017 | 2416 vues
10 changements dans l’immobilier en 2018
L’année 2017 n’est pas encore terminée mais déjà tous les regards se tournent vers l’année prochaine. Nous profitons de cette période pour vous proposer un tour d’horizon des 10 changements dans l’immobilier en 2018. Que ce soit la transformation de l’ISF en IFI, la nouvelle fiscalité des PEL ou la création du bail-mobilité, nous vous expliquons aujourd’hui ce qui vous attend en 2018 pour tous vos projets immobilier.

1. La mise en place de l’IFI.

L’Impôt sur la Fortune Immobilière a été adopté en remplacement de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Concrètement, si votre patrimoine est principalement immobilier et que vous étiez jusqu’alors soumis à l’ISF rien ne changera vraiment. L’IFI sera calculé sur la valeur de votre patrimoine immobilier si celui-ci est supérieur à 1 300 000€ au 1er janvier de chaque année d’imposition. Le barème de l’IFI reste identique à celui de l’ISF, allant de 0.5 à 1.5% pour les patrimoines de plus de 10 000 000€.

Il est à noter que les biens professionnels et les biens loués en location meublée professionnelle sont exclus sur calcul de l’IFI. Vous pourrez également conserver l’abattement de 30% sur votre résidence principale.

2. Le PTZ et le Pinel recentrés

Les dispositifs du Prêt à Taux Zéro (PTZ) et Pinel sont finalement maintenus. Ils ont cependant été recentrés : Le dispositif Pinel n’est maintenu que dans les zones A, Abis et B1 qui concentrent les agglomérations les plus tendues. Concernant le PTZ, il est lui aussi maintenu en l’état dans ces mêmes zones. Restent les zones B2 et C. L’hypothèse d’un arrêt pur et simple du PTZ a plané mais il est finalement maintenu. Vous ne pourrez toutefois financer en PTZ que 20% de votre projet contre 40% jusqu’à présent.

La fin de ces deux dispositifs a été annoncée pour 2021.

3. Louez meublé !

Le plafond des recettes du régime d’imposition d’une entreprise individuelle micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) a été rehaussé ! Le Projet de Loi de Finance 2018 prévoit en effet de passer le plafond de chiffre d’affaires de 33 200 à 70 000€. Concernant les locations saisonnières classées, leur plafond passera de 82 800 à 170 000€. Ce Projet de Loi de Finance est pour le moment toujours en discussion et sera voté à la fin du mois de décembre. Nous reviendrons vers vous pour vous informer des éventuelles modifications.

4. La libération du foncier constructible

Pour faire baisser les prix de l’immobilier, le gouvernement a choisi de faciliter les constructions. Un abattement fiscal à plusieurs niveaux sera ainsi mis en place en 2018 sur les plus-values réalisées en cas de cession d’un terrain à bâtir ou de terrains bâtis, si la promesse de vente est signée avant fin 2020. Vous pourrez déduire de la manière suivante : 100% pour une cession visant à construire du logement social, 85% pour faire de l’intermédiaire et 70% pour du logement libre. Ce dispositif est cependant réservé aux zones en tension.

5. L’entrée en vigueur du bail-mobilité.

Ce bail à durée déterminée sera inséré dans la prochaine loi logement, en février 2018. Ce contrat de location sera valable de 1 à 10 mois et ne sera pas renouvelable. Il ne nécessitera pas de dépôt de garantie de la part du locataire. Concernant les charges, elles prendront la forme d’un forfait non justifiable. A l’origine, Emmanuel Macron destinait ce contrat aux stagiaires, aux jeunes en apprentissage ou en formation professionnelle. Il se murmure qu’il pourrait finalement être utilisé avec n’importe qui sans distinction. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés lorsque le sujet sera débattu au parlement.

6. La baisse des APL.

La baisse entamée cette année devrait se poursuivre. Ce système de financement pourrait être profondément réformé. Jusqu’à présent il s’agissait de contraindre les offices HLM à baisser de 60€ les montants de leurs loyers, afin de préserver le pouvoir d’achat des locataires. Selon le ministère de la Cohésion des Territoires il serait possible à cette condition de poursuivre la baisse des dépenses consacrées aux APL.

7. 80% de la population exonérée de Taxe d’Habitation

Cette mesure phare d’Emmanuel Macron entrera en vigueur dès le début de l’année. La suppression s’appliquera progressivement entre 2018 et 2020. Les personnes concernées auront dans un premier temps une réduction de 30% de leur taxe d’habitation en 2018 pour arriver à une exonération totale en 2020. Pour en bénéficier il vous faudra gagner moins de 27 000€/an si vous êtes célibataire, 43 000€ si vous vivez en couple et 55 000€ si vous vivez en couple avec des enfants.

8. Résiliez plus facilement votre assurance emprunteur

A partir du 1er janvier 2018 vous pourrez renégocier votre assurance emprunteur, et ce chaque année. Cette disposition de la Loi Sapin II vous permettra de renégocier les assurances de chacun de vos prêts, sans distinction. Vous pourrez ainsi faire jouer la concurrence et réduire le coût de vos emprunts.

9. Les revenus des PEL davantage taxés

Mauvaise nouvelle si vous ouvrez un PEL en 2018. Les intérêts des plans épargne logement ouverts à partir du 1er janvier 2018 verront s’appliquer un prélèvement forfaitaire de 30% dès la 1ere année d’ouverture de votre compte. Si vous disposez actuellement d’un PEL et que celui-ci a été ouvert avant 2006, il demeurera exonéré d’impôt sur le revenu.

10. Durcissements à venir du côté des locations saisonnières

La ville de Paris part à la chasse aux logements en location saisonnière via les plateformes de réservation en ligne. Le Conseil de Paris souhaite ainsi demander au gouvernement d’autoriser par décret les communes à fixer le nombre de jours pendant lesquelles ces locations pourraient être faites. Paris espère ainsi pouvoir passer de 120 à 90 jours de location possible par logement et pouvoir créer une « amende civile  de 15 000€ par logement avec astreinte journalière de 500€ » à destination des plateformes qui ne plafonneraient pas le nombre de jours de location.

Vous l’aurez compris, 2018 verra des changements importants concernant l’immobilier. Nous aurons à cœur de continuer à vous informer et vous aider à comprendre ces transformations afin de vous guider au quotidien dans vos projets immobiliers.

Articles les plus consultés

Vision d'expert
Investissement immobilier – Zoom sur les meilleures villes où investir
Tour d'horizon sur les meilleures villes pour investir en cette rentrée 2016.
6 septembre 2016 Lire l'article
Finances
Taxe d’habitation
Propriétaire ou locataire, chaque citoyen se doit de verser la taxe d’habitation annuelle...
20 septembre 2016 Lire l'article
Chez soi
BBC et RT 2012, quelles différences ?
La révolution verte prend son envol dans la construction immobilière dans le but de concilier confort de vie optimal, économie d’énergie et préservation de l’environnement.
25 septembre 2016 Lire l'article