Immobilier locatif – Un placement gagnant

Publié le 14 octobre 2015 | 3288 vues
Immobilier locatif – Un placement gagnant
L’immobilier a toujours été considéré comme un investissement sûr, un placement sécurisant. Depuis quelques années, les ménages se tournent vers l’immobilier locatif pour se garantir des compléments de revenus. Adopter cette stratégie sur le long terme peut s’avérer très intéressant.

Investir dans la pierre, un pari gagnant

Acheter à crédit

L’immobilier fait partie d’une des rares classes de biens pouvant se financer via l’emprunt bancaire. Les conditions d’obtention du crédit immobilier se sont durcies depuis quelques années mais les taux d’intérêt eux n’ont jamais été aussi bas. L’immobilier locatif permet d’amortir son achat dans le temps via les loyers perçus tout en se constituant un patrimoine rémunérateur sur le long terme.

Location : les précautions à prendre

Louer implique de trouver des locataires, de rénover le bien entre deux locations, de faire des travaux d’entretien et de gérer les loyers. Vous pouvez vous en charger vous-même ou faire appel à des professionnels. Aussi, pour garantir la réussite d’un investissement immobilier et minimiser les risques d’inoccupation, il est recommandé d’investir à proximité de bassins d’activité important.
Le risque d’impayé est un risque réel et non négligeable contre lequel vous pouvez vous prémunir grâce à une assurance spécifique.

Des dispositifs de défiscalisation immobilière, tels que la loi Pinel, permettent de bénéficier de réduction d’impôts. Dépendamment de la durée de location, le dispositif Pinel permet de réduire les prélèvements de l’Etat de 12 à 21% en métropole et de 23 à 32% dans les départements d’Outre-Mer.

Bon à savoir : les frais de gestion, de location et d’assurances sont entièrement déductibles fiscalement de vos revenus fonciers.

Revendre ou percevoir des revenus

Au moment de la retraite, le bien immobilier peut permettre de percevoir des loyers et compléter une pension ou bien il peut être cédé pour disposer d’un capital. Les plus-values de cession de biens immobiliers peuvent être exonérées d’impôts sur le revenu au bout de 22 ans de détention de par les abattements progressifs. Il en est de même pour les prélèvements sociaux après 30 ans.

Articles les plus consultés

Chez soi
BBC et RT 2012, quelles différences ?
La révolution verte prend son envol dans la construction immobilière dans le but de concilier confort de vie optimal, économie d’énergie et préservation de l’environnement.
25 septembre 2016 Lire l'article
Vos droits
Loi Macron : les 7 points qui changent dans le secteur immobilier
La loi Macron permet désormais à l’acquéreur d’un bien de bénéficier d’un délai de rétractation de 10 jours...
6 avril 2016 Lire l'article
Vos droits
L’achat d’un logement pour les concubins
Vivre en concubinage est une situation qui séduit de plus en plus les couples. Quelles sont les précautions à prendre pour l’achat d’un logement à deux ?
11 février 2016 Lire l'article