Les avantages de l’investissement locatif

Publié le 21 septembre 2015 | 2719 vues
Les avantages de l’investissement locatif
Sélectionner le meilleur bien, monter un plan de financement, choisir le bon locataire… Difficile de s’improviser propriétaire bailleur sans un minimum d’engagement personnel ! En contrepartie, vous pourrez tabler sur une rentabilité bien plus attractive que la plupart des autres placements, et vous constituer rapidement un patrimoine conséquent.

Rentabilité élevée, effet de levier : les deux grands atouts du locatif

Les rendements offerts par un bien immobilier en location sont nettement supérieurs à ceux d’un livret d’épargne ou d’une assurance-vie.
Le taux de rentabilité d’un investissement locatif, c’est-à-dire le loyer annuel rapporté au coût de revient du bien, se situe classiquement entre 5 et 7%.
Des taux proches de 10% sont également possibles en sélectionnant des biens à fort potentiel qui nécessitent des travaux.
Cette rentabilité élevée se conjugue à un niveau de risque gérable : de nombreuses agences de gestion locative comme Afedim Gestion proposent par exemple une assurance contre les loyers impayés.
L’investissement locatif est idéal, par ailleurs, pour faire jouer l’« effet de levier » du crédit. En empruntant la plus grande partie du montant nécessaire au financement, vous pourrez ensuite rembourser le prêt grâce aux loyers perçus.
Si vous parvenez à couvrir efficacement vos mensualités, et ainsi à maintenir votre ratio d’endettement sous contrôle, vous pourrez emprunter à nouveau jusqu’à vous constituer un patrimoine immobilier important.

De nombreuses opportunités de défiscalisation

L’imposition de l’immobilier locatif n’est certes pas négligeable, mais il est finalement assez simple de réduire le frottement fiscal en adoptant une stratégie intelligente et adaptée à vos objectifs patrimoniaux.
Les charges supportées pour l’achat et la mise en location du bien (intérêts d’emprunt, travaux et entretien, taxe foncière, honoraires de gestion, etc.) peuvent tout d’abord être déduites de vos revenus fonciers, et même de vos autres revenus en cas de déficit foncier jusqu’à hauteur de 10700€ par an.

Au-delà, de nombreux dispositifs de défiscalisation existent dans le domaine de l’investissement locatif neuf. La loi Pinel, dernière en date, autorise une réduction d’impôt égale à 12%, 18% ou 21% du coût de revient de votre bien locatif contre un engagement de mise en location pour 6, 9 ou 12 ans dans des conditions encadrées.

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

A consulter :

Articles les plus consultés

Chez soi
BBC et RT 2012, quelles différences ?
La révolution verte prend son envol dans la construction immobilière dans le but de concilier confort de vie optimal, économie d’énergie et préservation de l’environnement.
25 septembre 2016 Lire l'article
Vos droits
Loi Macron : les 7 points qui changent dans le secteur immobilier
La loi Macron permet désormais à l’acquéreur d’un bien de bénéficier d’un délai de rétractation de 10 jours...
6 avril 2016 Lire l'article
Vos droits
L’achat d’un logement pour les concubins
Vivre en concubinage est une situation qui séduit de plus en plus les couples. Quelles sont les précautions à prendre pour l’achat d’un logement à deux ?
11 février 2016 Lire l'article